Menu principal


Catégories


Cet article vous a plu?


N'hésitez pas à le partager grâce aux options ci-dessous. Au moins, vous m'aiderez à faire vivre ce blog et moi, je m'engagerai encore plus à vous fournir des articles de qualité en retour.


Avec l’avènement des réseaux sociaux qui ont englobé nos vies, créer un site aujourd’hui c’est comme ouvrir un Skyblog, personne ne viendra commenter tes posts à moins que tu harcèles vigoureusement tes connaissances pour venir y jeter un coup d’oeil (et ces derniers n’y prêterons que quelques secondes d’attention avant d’en partir).

Du coup, que faire en cette année où le Web a atteint son apogée? Que gagne-t-on à ouvrir son propre site web?

Surement rien si tu n’as rien d’intéressant à raconter, tu représentes ce qu’on appelle un visiteur (ou client). En soit, tu n’apportes pas le moindre contenu (ou ne souhaite pas en partager au public) et donc il est vrai qu’il n’y a pas le moindre intérêt.

Mais pense à ceux qui ont des projets, des choses à dire, qui veulent montrer à tous ce qu’ils savent faire, alors là c’est une aubaine; un excellent moyen d’avancer. En effet, si ça te concerne, tu vas ajouter du contenu sur la toile, du contenu qui sera susceptible d’attirer quelques personnes qui viendront te lire, contempler tes projets, les commenter, et même interagir avec ta création.

Il existe vraiment plein de choses à faire, par exemple faire un blog concernant ta passion où tu y partageras ton savoir en la matière, ou créer un forum de discussion sur un sujet particulier et laisser ta communauté s’exprimer librement, tu as envie de vendre et donc tu souhaites te lancer dans le e-commerce et donc avoir un commerce ouvert 24h/24 7j/7, etc… Il existe une infinités de raisons d’ouvrir un site web.

Toutefois, des antagonistes qui vous démotiveront à faire cette démarche, et là je vise les réseaux sociaux; remplissent très bien cette tâche d’apporter du contenu au sein de leur propre système, par exemple, on peut administrer une page, recevoir des abonnés et diffuser du contenu en étant sur qu’ils seront consultés par ces derniers.

La censure des réseaux sociaux

Les libertés des réseaux sociaux… LIE

Ce n’est pas faux dans un sens où lorsqu’on est membre d’un réseau social, il est plus aisé de suivre des personnes ou des entreprises qui nous plaisent déjà, mais cela représente selon moi ce que j’appelle de « l’intraweb« , c’est à dire du contenu web renfermé dans un autre contenu web. Afin de consulter une page ou une personne dans un réseau social, il faut au préalable s’y inscrire, soit pour voir le contenu ou soit pour y interagir. Et cela est très mauvais pour le référencement, car votre contenu étant « enfermé » dans un réseau social ne pourra être vu que dans ce réseau social, mélangé aux publicités ciblant vos utilisateurs et aux autres concurrents. Ce n’est pas votre site à vrai dire.

D’ailleurs, ces contenus web ne sont pas tout à fait libres dans le sens où ils ne peuvent pas évoluer en une plus grande plateforme mieux adaptée, par exemple, on ne peut pas faire d’une page Facebook un forum communautaire car les moyens mis à disposition par Facebook ne sont limités qu’à un « journal ». Pareil pour Twitter où pour chaque Tweet les gens RT, like ou commentent par Tweet… Rien de plus… Je trouve cela ennuyant à la fin car au final, et c’est mon avis, le but des réseaux sociaux c’est pour admirer ou se faire admirer et franchement je n’ai pas que ça à faire!

Pour en finir avec le peu de liberté que nous accordent les RS (réseaux-sociaux), chaque contenu qui y est posté se retrouve sous l’autorité du RS mais devient aussi sa propriété! Car souviens-toi (au pire je te l’apprend), que « si c’est gratuit c’est que c’est vous le produit! » Et n’en parlons pas de leurs analyses à des fins publicitaires et à notre insu du vol de notre vie privée, etc…

Les réseaux sociaux sont bien pour se forger une communauté critique et rassembler du monde, mais gardes bien en tête qu’il s’agit d’un outil, à la base, publicitaire et communautaire qui ne mettra pas autant en valeur le contenu que tu conçois…

Alors il est temps de créer un site web si tu es un créateur de contenu, et ce n’est vraiment pas compliqué, ça se fait généralement en quelques minutes (voir un peu plus car quelques notions doivent être appréhendées), et on n’achète pas de voiture si on ne sait pas conduire comme on dit. Donc il faut savoir certaines choses concernant la création d’un site Web:

Il te faut d’abord un hébergeur, sans lui, pas moyen d’être visible sur Internet. Bon tu peux apprendre à bidouiller un serveur web chez toi, à la maison, mais ce n’est pas du tout recommandé pour un usage productif, fais ça plutôt dans un but didactique. L’hébergeur web c’est comme un fournisseur d’accès à Internet mais pour ton site, il possède le support qu’il faut (les serveurs, ces ordinateurs qui ont la seule tâche de faire fonctionner des sites web) et te permets de posséder ce qu’on appelle un nom de domaine.

domain_name1

Mais quel nom de domaine choisir?

Nom de quoi?

Tout site Web doit TOUJOURS en posséder au moins un. Un nom de domaine c’est en réalité l’adresse du site, par exemple, le nom de domaine de google.com est google.com. En termes plus techniques, un nom de domaine entré dans ton navigateur va se traduire en une adresse numérique aussi appelée adresse IP et qui va nous conduire jusqu’au serveur où est hébergé le site.

Évidemment, il n’est pas nécessaire de connaitre tous les détails techniques concernant l’opération de traduction d’un nom de domaine en une adresse IP pour devenir webmaster et gérer son site. Pour info, IP signifie Internet Protocol, soit un langage pour ordinateurs afin qu’ils puissent communiquer entre eux sur des réseaux, un peu comme nous on a le Français pour se parler (bon je me tais d’accord fini les détails techniques)…

Par contre, il va falloir trouver un nom de domaine à ton site. Ben oui, sinon on l’appelle comment? (Bah on l’appelle pas)

Et un nom de domaine ça coûte de l’argent, une dizaine d’euros par an, pour les adresses courantes en .com, .fr, .be, etc… Et aussi, faudra choisir si ton site sera en .com, .fr, .be… Ca dépend si tu veux que ton site cible une certaine zone géographique, par exemple la Belgique (.be) ou la France (.fr), ou si tu souhaites être « international » c’est à dire prendre un .com, .net, .info, .org…

N’oublies pas que ton adresse doit être disponible, car le plus casse tête dans le choix d’un nom de domaine c’est son nom et souvent, des grosses sociétés prennent la peine de commander un max de nom de domaines avec des mots-clés bien précis pour les vendre à des prix pouvant atteindre un million d’euros (le genre de montant que j’ai vu une fois pour le prix d’un nom de domaine pornographique) mais heureusement il y a toujours moyen d’en trouver un, soit en utilisant son pseudonyme (comme mon blog), le nom de ton enseigne si tu as une société ou même un nom de famille… De plus les hébergeurs prennent la peine de vérifier si votre adresse est disponible avant de passer à l’achat.

Une fois que tu as une adresse de disponible, achètes-là, et au plus vite! Car il se peut que plus tard quelqu’un d’autre achète avant toi le nouveau nom super cool du site que tu t’apprêtais impatiemment à créer. Elle est cruelle la politique du web quand même… Premier venu, premier servi ;-).

Et maintenant je fais quoi avec mon nom de domaine?

Il faut le lier, et le lier à quoi? A un hébergement web!

Comme je le disais un peu plus haut, un hébergeur web c’est ce qui va permettre à ton site de se retrouver en ligne et d’être accessible par les visiteurs de la Toile. Il a comme rôle de tenir ton site en ligne, de t’aider en cas de problèmes et de te fournir des solutions si jamais ton site a besoin de modules spécifiques pour bien fonctionner… C’est à la fois un technicien webmaster et administrateur de serveur.

Et très souvent on est déçu par notre hébergeur, il y en a qui sont bien mais ils se font rare car craignent d’être écrasés par les grosses boîtes qui proposent des offres merdiques d’hébergement web à 1 euros par mois puis on s’étonne que notre site est super lent et fonctionne mal…

AUSSI TRÈS ATTENTION AUX HÉBERGEURS PROPOSANT POUR DES SOMMES RIDICULES DES ESPACES DE STOCKAGE DE 100 GO VOIR MÊME ILLIMITÉS POUR DES OFFRES A QUELQUES EUROS, ils mentionnent en tout petit dans leurs conditions d’utilisation que cet espace de stockage doit être utilisé dans le but exclusif d’une utilisation normale d’un site web. Ce qui est quand même fort flou, non? Qu’appelle-t-on utilisation normale? Et si j’veux faire un site qui recense l’intégralité des tableaux d’art en haute définition de l’époque moderne et que ça prend trop d’espace je risque de voir mon site suspendu? Et bien oui, très souvent, car vous prendrez trop d’espace sur leur serveur et de toute manière ils trouveront quelque chose pour vous suspendre…

De toute manière, un site web normal, même un e-commerce rempli de photos et de datasheets ne fait pas plus de 10 Go en taille. Pour ce qui est d’un blog, 1 Go est largement suffisant. Il faut t’assurer que ton hébergeur te garantisse l’espace web qu’il a proposé dans sa fiche produit pour éviter les mauvaises surprises!

D’abord, et donc un bon hébergeur web, qu’est-ce que c’est?

Entassement de milliers de sites dans un seul serveur

Entassement de milliers de sites dans un seul serveur

C’est un hébergeur qui ne va pas mettre votre site sur un serveur rempli de 1000 autres sites (et oui, c’est ça le plan à 1 euros par mois), qui va vous proposer une palette d’instruments pour déployer votre site et si possible vous y assister afin que vous puissiez pleinement en profiter, et surtout un support technique qui vous répond dans la journée et qui vous conseille aussi (car souvent sur les autres hébergeurs, de ma propre expérience, j’ai déjà du attendre UN MOIS avant d’avoir une réponse qui ne m’a d’ailleurs pas satisfaite, gros foutage de gueule quoi!).

En parlant de cette « palette d’instruments » qui permet d’administrer ton site, il ne faut pas que ce soit un truc pourri où tu n’y comprends rien. Mon hébergeur, quant à lui utilise cPanel qui est un outil extraordinaire et qui permet à la fois de gérer ton nom de domaine, ton espace de stockage, tes emails et tes bases de données tout en étant ergonomique. De plus l’interface s’adapte à tous les écrans, c’est à dire que je peux aussi bien administrer mon hébergement sur mon téléphone mobile que sur mon ordinateur portable.

Encore une chose qui est une force chez un hébergeur: c’est la sécurité qu’il va t’offrir, c’est à dire des sauvegardes (backups) quotidiennes. En ce qui me concerne le miens fais des backups journalières de mon site, en garde une par semaine (jusqu’à 4) et garde une backup jusqu’à 6 mois, ce qui est pas mal quand il faut récupérer un vieux contenu qu’on aimerait revoir…

Pour finir de venter les mérites de mon hébergeur, au lieu de faire des recherches fructueuses pour trouver un script on peut utiliser Softaculous qui en contient plus de 400 et qui sont toujours mis à jours par ce dernier. Tu peux donc en un clic choisir un script (programme web) qui va te créer un site e-commerce, ou un WordPress pour ton blog, ou un Joomla pour un CMS… etc…

Bref, il ne faut surtout pas négliger les offres d’un hébergeur, si vous avez des doutes sur certaines de ses pratiques n’hésitez pas à contacter leur support. S’ils ne répondent pas dans la journée, laissez les tomber car ça pue le support pas du tout réactif.

Donc vu que c’est mon blog et que j’ai le droit d’y faire de la pub, je vous conseille vivement la société Mosanweb.com qui héberge déjà ce blog. Bon, j’ai pas su profiter de la promotion à 50% pour la première année mais au moins j’ai quand même pas payé trop cher, genre une 60aine d’euros sans le nom de domaine vu que je l’avais déjà et vu que j’ai un petit blog, la première offre à 5 euros (2,5 euros maintenant) par mois m’est largement suffisante (l’équivalent d’un petit paquet de clopes par mois). Et puis j’ai jamais eu de problèmes avec eux. Et pour finir, leur support est génial et ils vous téléphonent même pour savoir si tout est ok! PS: j’héberge aussi quelques fichiers de mon cloud sur les 5 gigas d’espace qui me sont réservés et je n’ai pas été suspendu *_*.

Maintenant si vous souhaitez vous rendre sur un autre hébergeur, ça reste votre droit mais moi, jusqu’ici j’ai jamais eu le moindre problème et je compte bien rester chez Mosanweb, mon petit hébergeur Web liégeois <3.

 

 


Commentaires

0
Il n'y a pas de commentaires.